Gordes : Un village entre ciel et pierres…

Au commencement était le rocher….

Accroché à 340 mètres d’altitude à un promontoire rocheux des Monts de Vaucluse, Gordes domine la plaine et la Vallée du Calavon, offrant une vue imprenable sur la célèbre montagne du Luberon.

Le village  renferme en son sein des trésors d’architecture empreints d’histoire qui font la richesse de son patrimoine : le château renaissance et sa somptueuse cheminée, l’église richement décorée aux allures de forteresse, les Caves du Palais Saint Firmin dont les moulins à huile, les cuves et les citernes dévoilent l’univers insolite du sous-sol de Gordes, les ruelles étroites et pavées, les hautes bâtisses qui surplombent le précipice, les maisons seigneuriales et les ruelles serpentines étroites « caladées » véritables refuges lors des assauts du Mistral.

Non loin du bourg, on ne peut pas manquer le Musée du Verre et  le Moulin des Bouillons, Classé Monument Historique, et l’Abbaye romane cistercienne de Sénanque blottie au cœur d’un vallon où le silence invite au recueillement.

empreintedailleurs-7086 - BD

De la vie qui a animé le village au cours des derniers siècles il ne reste que des traces et c’est dans la pierre que nous pouvons les lire. Au 18,19ème et début 20ème siècle les activités agricoles et artisanales occupaient la plus grande partie de la population très laborieuse et souvent misérable. Les gordiens travaillaient à la terre mais aussi dans les nombreux moulins à huile, magnaneries, filatures de soie, tanneries, ateliers de cordonniers ou encore ateliers de cardeurs. Une des activités phares de Gordes fut la cordonnerie.

Le village est aussi l’emblème d’un monde minéral, niché au cœur d’une nature préservée. Ici la pierre est omniprésente, la terre l’exsude, les hommes l’ont travaillée, ont façonné avec elle le paysage et de cette molasse (pierre calcaire tendre) est née toute l’architecture savante et populaire qui nous entoure. Des dizaines de kilomètres de murs en pierres sillonnent la campagne.

Il ne fait aucun doute que la minéralité est un des éléments fondateurs de l’identité de ce village.

empreintedailleurs-6717 BD

Longtemps le village fut isolé et pauvre. Pourtant, dans les années 1950, après une période de traversée du désert, le destin de Gordes a changé, le village est sorti de l’ombre et de l’oubli, fréquenté et habité par de nombreux artistes comme Deyrolle, Chagall, Poliakoff, Isis, Willy Ronis, et bien d’autres.

Il est devenu aujourd’hui une destination de renommée internationale prisée des touristes.

web-CHABERT-MAURICE---2011
Maurice CHABERT

Président du Conseil départemental de Vaucluse

Président des Plus beaux villages de France

Maire Honoraire de GORDES

Acquisition du Village des bories par la commune de Gordes

Le Village des bories sur la commune de Gordes est un beau témoignage de notre histoire locale, une fierté et une chance pour les Gordiens,  un ravissement pour tous les visiteurs qui le découvrent.

En effet, ce site unique raconte la vie de nos ancêtres entre tradition pastorale et tradition agraire au travers d’une technique de construction remarquable, qui a donné naissance aux cabanes en pierre sèche, emblématiques de notre paysage : les bories.

Lorsque Pierre Viala, comédien, poète et globetrotter arrive dans les années 1960 à Gordes, le site est à l’abandon depuis le début du XXème siècle et la nature a repris ses droits sur ces fragiles constructions.

Cet amoureux des vieilles pierres achète le terrain en 1968 et se lance dans des travaux titanesques de restauration qui seront récompensés par l’Académie de l’Architecture et par le classement du village parmi les Monuments Historiques.

Puis Pierre Viala décide de passer le relais et de se séparer de son bien en évitant les investisseurs privés, dont il dit lui même qu’il redoute les ambitions purement mercantiles…

En 1983, je suis alors maire depuis peu et je décide que la commune se porte acquéreur du site. C’est pour Pierre Viala l’assurance de laisser aux Gordiens un lieu de mémoire et, pour moi, d’enrichir la commune de Gordes d’un site exceptionnel qui deviendra très vite un fleuron de son attractivité touristique.

A travers son acquisition, je mesurai en effet toute l’importance et l’intérêt de ce site pour la vie culturelle, touristique et économique de la commune. Il s’agissait de pérenniser son succès. Pour cela la gestion consistait, et c’est encore aujourd’hui la préoccupation essentielle, à veiller à l’équilibre entre une affluence importante de visiteurs et la préservation sans concession de ce patrimoine unique.

Les 100 000 visiteurs qui fréquentent chaque année le Village des bories en font un des sites les plus visités du Vaucluse.

Pour plus de renseignements :

Office de tourisme de Gordes : 04 90 72 02 75

Site de la Commune : www.gordes-village.com

zen_logo